NICE | Un week-end sur la côte d’Azur

Après Bruxelles, je vous emmène à Nice sur la côte d’azur. C’était une première pour moi et je dois dire que j’ai eu un véritable coup de coeur ♥ pour cette ville. Déjà, il faisait très beau et une température idéale (environ 23 degrés) pour se balader. Habitant en banlieue très proche de Paris, le fait de voir la mer est toujours très dépaysant et pendant ces 3 jours j’avais réellement l’impression d’être en vacances. J’ai pu ressortir ma jupe, mon combi-short et mes épaules dénudées étaient ravie d’encaisser un peu de vitamine solaire ! 

travely-story-week-end-nice-3-logo

Je suis arrivée en plein coeur de Nice un vendredi midi et mon amoureux m’a rejoins dans la soirée. J’ai donc découvert Nice seule pendant cette première journée et c’était loin d’être désagréable. Depuis Paris j’ai pris un vol avec Air France direction l’aéroport de Nice. Première remarque en sortant de l’avion: les comptoirs de « transfert en hélicoptère« . A la fois surprenant parce que je n’ai pas l’habitude de voir ce type d’accueil et d’un autre côté, la côte d’Azur est très réputée pour accueillir des touristes aisés et même des personnalités. De plus, Monaco n’est qu’à quelques kilomètres de là donc en y réfléchissant on pourrait trouver cela logique. Bref.

Pour rejoindre le centre-ville, j’ai pris une navette qui m’a coûtée 6€, prix raisonnable. Il faut compter environ 30 minutes pour rejoindre le centre-ville et la route est plutôt agréable puisqu’on longe la fameuse promenade des anglais.  Arrivée au terminus de la navette, il me fallait rejoindre le vieux port où j’avais louer mon Airbnb. J’ai mis environ 10 minutes à pied pour y arriver, rien de bien méchant. Une fois en bas de mon Airbnb, j’ai été très bien accueillie par Olivier qui m’avait guidé par sms avant et qui m’a installé dans ce joli studio pour le week-end. L’appartement est situé à 2 minutes à pied du vieux port avec des vélos à louer en bas de l’immeuble et dans une rue calme. Je vous le recommande vraiment si vous voulez passer un week-end à Nice! Je vous met le lien de son appartement ICI.

travely-story-week-end-nice-2-logo

Une fois installée, je n’avais qu’une hâte: découvrir la ville et profiter du soleil. J’ai donc enfilé mes baskets, mis mon appareil photo autour du cou, mes lunettes sur la tête et me voilà à faire la touriste dans Nice. J’ai d’abord été manger chez Emilie’s Cookies dont je vous parlerais dans un prochain article puis j’ai flâner. Oui, flâner c’est exactement le mot qu’il faut. J’ai pris plein de photos, j’ai repéré de bonnes adresses pour dîner, déjeuner, bruncher ou boire un verre. J’ai aussi pris le temps d’aller à la plage pendant 1h pour me détendre au bord de l’eau et j’ai fini par me balader dans les boutiques sur l’avenue Jean Médecin. Ensuite je suis allée chercher mon homme qui arrivait par la gare de Nice et nous avons fini la soirée sur le vieux port.

travely-story-week-end-nice-15-logo

travely-story-week-end-nice-27-logo

travely-story-week-end-nice-29-logo

Samedi matin, le soleil est toujours présent et nous décidons d’aller prendre un petit déjeuner au Déli Bo avant d’aller en haut des ruines du château de Nice. Mais avant d’aller en prendre plein la vue, le chemin emprunté fait que l’on se retrouve au coeur du marché pas loin de la promenade des anglais. On se promène donc parmi les étals colorés de fruits et légumes, des épices et de la bonne humeur des niçois. Arrive enfin le moment où on commence à monter les escaliers pour prendre de la hauteur. La montée au château peut se faire de deux côtés: au bout de la promenade des anglais (juste avant le virage) et du côté du vieux port. Après avoir monter plusieurs niveaux, une vue magnifique sur la baie s’offre à nous. Quand je dis magnifique, ce n’est pas assez je trouve, je suis restée scotchée par la beauté de cette vue, le dégradé de bleu dans la mer et le contraste avec le gris de la plage de galets, waouh. Et puis Nice est très colorée, les maisons, les bâtiments sont peints de couleurs vives, ce qui accentue encore plus le contraste des couleurs. Bref, c’est un endroit à ne pas manquer. Dans ce parc sur la colline, il y a des cascades, des ruines et beaucoup de végétations. Certains endroits sont très calmes et apaisant, propice à la détente. Il y a aussi des bancs un peu partout si vous avez envie de faire une pause pour bouquiner ou simplement profiter du moment présent et de la nature.

travely-story-week-end-nice-49-logo

travely-story-week-end-nice-26-logo

travely-story-week-end-nice-32-logo

travely-story-week-end-nice-52-logo

Après cette jolie promenade, on décide d’aller manger sur la promenade des anglais où l’on se pose au Balthazar. Ensuite, une petite sieste en bord de mer s’impose (pour la digestion vous comprenez haha). On termine la journée par une promenade dans les rues piétonnes aux alentours de l’avenue Jean Médecin et de la place Masséna puis dans le parc appelé « la promenade des Paillon ». Pour finir en beauté, nous allons dîner chez Asian Factory (je vous en parlerais dans un prochain article) avant de passer une dernière nuit dans notre Airbnb.

travely-story-week-end-nice-43-logo

travely-story-week-end-nice-11-logo

travely-story-week-end-nice-16-logo

Le dimanche, le temps était assez couvert et donc la veste était de rigueur. Nous sommes allés bruncher chez Emilie’s Cookie puis nous avons pris des vélos pour nous balader dans la vieille ville et sur la promenade des anglais… Et notre beau week-end dans le sud s’est terminé et nous sommes rentrés sur Paris. J’espère que ce récit vous a plu et qu’il vous donnera envie de découvrir Nice ! En tout cas, c’était un week-end parfait en amoureux et je vous recommande d’y aller si vous ne connaissez pas.

travely-story-week-end-nice-28-logo

travely-story-week-end-nice-30-logo

travely-story-week-end-nice-56-logo

travely-story-week-end-nice-58-logo

travely-story-week-end-nice-63-logo

Partagez vous aussi vos bons plans sur Nice ! 

No Comments

Leave a Comment