PHILIPPINES | Visiter Coron et ses alentours

PHILIPPINES | Visiter Coron et ses alentours

Après Siargao l’île nature et El Nido dans la baie de Bacuit je vous emmène visiter Coron et ses alentours, la dernière étape de notre voyage aux Philippines. Coron town est situé sur l’île de Busuanga, à quelques heures en bateau d’El Nido et fait partie des Calamians islands. Il ne faut pas confondre avec Coron island, qui est une île au large de Busuanga à découvrir lors d’une journée island hopping. Ce coin paradisiaque est surtout connu pour la plongée sous-marine car c’est un lieu chargé d’histoire avec pas moins de 12 épaves de navires japonais ayant coulés pendant la Seconde Guerre mondiale. Dans ce dernier article sur les Philippines, découvrez que voir et que faire à Coron. Nous y avons passé 2 jours complets ce qui n’est pas assez pour s’imprégner de la destination mais nous avons adoré cette étape et en avons profité pleinement.

UNE JOURNEE ISLAND HOPPING DEPUIS CORON TOWN

Pendant la traversée El Nido-Coron, nous avons rencontré un couple d’amis. Pur hasard ? Coïncidence ? En tout cas on ne pensait pas croiser des personnes que l’on connaît à l’autre bout du monde ! C’est donc ensemble que nous avons réservé un private boat pour une journée en mer. Notre sortie a commencé par un tour au marché de Coron afin d’acheter du poisson frais, des légumes, du riz, des fruits et de l’eau pour que notre skipper nous cuisine un bon repas sur le bateau.

Au programme de cette journée en mer, nous avons d’abord pris la direction de Kayangan Lake. Un endroit merveilleux où vous grimpez quelques marches pour avoir une magnifique vue panoramique sur une crique à l’eau turquoise puis descendez ensuite de l’autre côté de la montagne pour arriver dans un lac naturel. Un petit saut pour se rafraîchir et s’émerveiller devant un paysage naturel aussi beau et il est déjà temps de repartir.

Ensuite, nous avons découvert grâce à nos masques et tuba l’épave d’un bateau japonais : le Skeleton Wreck à environ 10-12 mètres de profondeur, on distingue sa silhouette et le ballet des nombreux poissons qui l’habitent. Manque de chance, nous sommes arrivés en même temps qu’un groupe de chinois et il étaient tellement nombreux avec leurs gilets de sauvetage, tous regroupés au dessus de l’épave, qu’il était difficile d’en profiter pleinement. Si vous voulez en savoir plus sur leur culture, l’article d’Amandine et Benoît (Les Love Trotteurs) est très intéressant : Les touristes chinois, 4 leçons pour apprendre à les aimer.

Après 45 min de snorkeling, nous avons demandé à notre skipper d’accoster une petite plage sympa pour déjeuner en toute tranquillité les pieds dans le sable. C’est donc sur une plage déserte que nous avons débarqués, pour déguster un délicieux repas cuisiné par notre skipper. Une petite sieste à l’ombre, avec le bruit des vagues en fond et nous voilà repartis pour la dernière étape : un autre spot de snorkeling réputé pour observer des tortues de mer. Nous n’en avons malheureusement pas vu. En revanche la diversité des espèces de poissons et les coraux était incroyable. Nous avons jeté l’ancre ici pendant près de 2 heures avant de nous rediriger vers Coron Town.


GRAVIR LE MONT TIPYAS

En arrivant en bateau à Coron Town, ne manquez pas de lever la tête pour apercevoir les lettre CORON en haut du mont Tipyas. Nous avons profité de notre dernière journée pour gravir les marches qui mènent en haut de cette montagne, sous une chaleur écrasante. Pensez à prendre une bouteille d’eau, un chapeau et des lunettes de soleil ! Une fois au sommet, vous pourrez jouir d’une jolie vue sur Coron town et sur sa baie !


NOTRE HÔTEL : SUNZ EN CORON

Pour les dernières nuits de notre séjour, nous avons sélectionné un établissement avec piscine pour pouvoir se détendre au calme avant notre retour en France mais aussi parce qu’il n’y a pas de plage à proximité. Ce petit hôtel familial est charmant, bien entretenu et très abordable (65€ pour 2 nuits via Agoda). Petit déjeuner correct et délicieux smoothies à déguster au bord de la piscine, ne manquez pas de goûter celui aux Oréos 😉

Pour vous rendre en ville, une navette gratuite est à disposition et vous y emmène en 5-10 min. Pour le retour, empruntez un tricycle pour 15 pesos par personne (prix négocié entre l’hôtel et les tricycles). Attention, ne vous faites pas avoir comme nous… En arrivant au port de Coron pour rejoindre notre hôtel, les tricycles nous ont sautés dessus. Nous avons payé 150 pesos pour environ 15 min de trajet ! En soi, ce n’est même pas 3€ mais par principe, négociez bien votre course car la différence est énorme. Le port est situé à 5 min à peine du centre ville de Coron.

L’hôtel propose à ses clients de faire du paddle à travers plusieurs packages. Nous n’avons pas eu le temps d’en faire mais cette activité m’avait beaucoup plus au Portugal l’été dernier. Tarifs à partir de 1000 pesos par personne (16€) pour 1h.


MES BONNES ADRESSES A CORON

Notre chouchou : la Sirenetta

A deux reprises nous sommes allés dans ce restaurant, très bien noté sur TripAdvisor. Une fois pour y dîner et une autre fois pour boire un cocktail. Le service était un peu lent le soir mais les plats étaient bons. Leurs cocktails sont excellents et pas chers, je vous recommande le frozen margharita au litchi ! Le lieu est très sympa et donne une jolie vue sur la baie, emplacement parfait pour observer le coucher du soleil 😉

A découvrir aussi :

Sun view deck : spécialités grillades en rooftop

Brujita : petit restaurant pour manger des spécialités locales


A découvrir aussi :

Voyage aux Philippines : itinéraire, budget et infos pratiques

3 jours à Siargao, que faire ?

El Nido sur l’île de Palawan


Épinglez-moi sur Pinterest :


*Cet article contient un lien sponsorisé par Voyageurs du Monde



7 thoughts on “PHILIPPINES | Visiter Coron et ses alentours”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.