MALAISIE | Découvrir la région de Sabah sur l’île de Bornéo

MALAISIE | Découvrir la région de Sabah sur l’île de Bornéo

Bornéo n’était pas dans mes projets de voyage cette année et pourtant voilà que la catégorie Malaisie fait son apparition sur ce blog. La Malaisie est un pays que je ne connais pas bien, mis à part la capitale Kuala Lumpur qui est connue pour être une ville moderne et développée de l’Asie et que j’ai visité étant petite (j’en ai très peu de souvenirs). Je connaissais encore moins l’île de Bornéo mais rien que le nom m’évoque une image exotique à l’autre bout de monde.

Bornéo est la troisième plus grande île de monde après la Papouasie Nouvelle-Guinée et le Groenland. Il y a trois pays qui se partagent cette île : l’Indonésie, Brunei et la Malaisie. Du côté de la Malaisie, vous pourrez y découvrir deux régions : Sabah et Sarawak mais concentrons-nous sur la région de Sabah, au nord de Bornéo. Pour visiter cette région, la compagnie Thai Airways propose depuis le mois de mars des vols vers Kota Kinabalu, la porte d’entrée de cette région et permet donc aux français (ou autres) de se rendre à Bornéo en 14h de vol avec une courte escale de 2h à Bangkok. Même si un long voyage en avion est toujours fatiguant, finalement l’autre bout du monde n’est pas si loin que cela. Actuellement, la THAI propose une promotion vers cette destination à partir de 615€ par personne (Paris-Bangkok-Kota Kinabalu) pour des départs jusqu’en décembre.

La région de Sabah est surnommée « The land below the wind », car elle est protégée des typhons. Le climat à Bornéo est tropical donc préparez vous à avoir chaud la journée, l’air est très humide et prévoyez un anti-moustique. Contrairement à d’autres pays d’Asie comme la Thaïlande par exemple, le soir il fait légèrement plus frais et c’est très agréable. La ville Kota Kinabalu doit son nom au fameux Mont Kinabalu, l’un des plus haut sommet d’Asie du Sud-Est avec ses 4095 m d’altitude (Kota = ville). Moi qui adore la randonnée, j’aurais aimé avoir le temps de grimper cette montagne mais ce n’était pas au programme de nos visites (une bonne raison d’y retourner !). J’ai tout de même pu le voir (de loin) et m’imaginer au sommet 😉

La ville de Kota Kinabalu n’est pas indispensable à visiter, d’ailleurs nous n’avons vu cette ville qu’à travers la vitre de notre minibus. On remarque que beaucoup de bâtiments sont en construction, la ville est en plein développement et semble assez riche. Les routes sont en très bon état ce qui est agréable pour se déplacer. Par contre, évitez les jours de grandes fêtes ou les vacances scolaires car la circulation devient très difficile dans le centre ville.


Visite du musée de Kota Kinabalu et d’un village typique

Dès le premier jour, nous avons visité le village reconstitué Kampung Warisan ainsi que le musée de l’héritage de Kota Kinabalu afin d’en apprendre davantage sur la civilisation, l’histoire et les traditions de cette région de la Malaisie. Pour ces deux visites, nous étions accompagnés par un guide local du réceptif Asian Trails et je dois dire que moi qui ait l’habitude de tout découvrir sans guide, c’est agréable de se laisser guider et d’avoir une explication sur un lieu, un objet… Dans le village, vous pourrez visiter des maisons entièrement faites en bois, en bambous avec certains détails surprenants comme un trampoline au milieu de la salle à manger ou encore des escaliers taillés dans un tronc d’arbre ! Vous découvrirez par la suite au musée de l’héritage, l’histoire des chasseurs de tête, une pratique qui n’est pas si ancienne et qui fait froid dans le dos et vous pourrez admirer les costumes traditionnels des différentes tribus.


Une journée nature à la découverte d’une ferme écologique

Je ne sais pas si j’arriverais à retranscrire les émotions de cette journée en un simple paragraphe. Cette journée au coeur de la région de Sabah est l’un de mes plus beaux souvenirs lors de ce voyage à Bornéo. Après avoir fait plusieurs arrêts en cours de route pour traverser des ponts suspendus, visiter un marché local et immortaliser le Mont Kinabalu, nous sommes arrivés à la ferme de Kiulu pour le déjeuner. Nous avons été chaleureusement accueillis par les habitants du village qui nous ont préparé un repas typiquement malaisien à base d’ingrédients naturels cueillis un peu plus tôt dans la ferme. Après avoir goûté au riz organique bio, aux feuilles de bananes et d’autres spécialités de la région, le repas s’est fini en apothéose avec le meilleur ananas de ma vie (il était d’ailleurs tellement bon qu’on a pas eu le temps de le prendre en photo).

Après avoir digérer ce délicieux repas, nous sommes allés visiter le village et plus particulièrement l’école où les enfants apprennent l’anglais dès le plus jeune âge. Les écoliers profitaient de leur premier jour de vacances pendant que nous découvrions leur quotidien. Notre guide nous expliquait que certains enfants parcourent 5 km pour venir à l’école. Les professeurs ont donc aménagés des dortoirs pour leur permettre de dormir sur place la semaine.

Tout au long de cette petite randonnée, nous avons croisé tous les ingrédients que nous avions dans notre assiette un peu plus tôt, une raison de plus de préserver notre belle Nature ! C’est dans des régions du monde moins développées que l’on apprend à apprécier les plus petites choses. C’est triste de se rendre compte à quel point notre société est industrialisée… Bref, nous continuons notre chemin pour découvrir cette fois des rizières. La première fois que j’en ai vu c’était à Sapa au Vietnam. J’étais heureuse de voir une nouvelle fois ces champs qui forment un paysage merveilleux, un réel plaisir pour les yeux ! Certains d’entre nous ont même pu planter leur riz 😉

Ensuite, nous sommes allés chez l’un des habitants du village pour en apprendre un peu plus sur la culture du riz et les différentes étapes avant de pouvoir le cuire et le manger. Un moment de partage et d’enrichissement très simple. Pour finir cette journée en beauté, nous sommes allés nous baignés dans la rivière pour se rafraîchir avant de reprendre la route et rentrer à l’hôtel.

C’est déjà la fin de ce premier article sur Bornéo mais pas le dernier ! Est-ce que c’est une région qui vous attire ? Comment imaginez-vous cette destination ?

[Article réalisé dans le cadre d’un blogtrip avec l’office du tourisme de Malaisie, Thai Airways et YTL Hotels]


4 thoughts on “MALAISIE | Découvrir la région de Sabah sur l’île de Bornéo”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *