FRANCE | 24h à Lyon avec Synbud

FRANCE | 24h à Lyon avec Synbud

Début juillet, j’étais invitée par la start-up Synbud pour découvrir la jolie ville de Lyon le temps d’une journée. Moi qui ne connaissait pas du tout cette ville, c’était l’occasion ! 24h pour visiter la ville est loin d’être suffisant mais j’ai pu avoir un aperçu et cela m’a donné envie de revenir. Voici le récit de cette escapade riche en rencontres et en découvertes culturelles.

Hello Synbud !

Synbud, vous n’en avez peut-être pas encore beaucoup entendu parler et pourtant c’est un concept qui mérite le succès. Si on me demande de décrire en quelques mots cette start-up je dirais que c’est le Google des blogs de voyage. Lorsqu’ils m’on contactés pour la première fois il y a quelques mois pour me présenter leur site, j’ai tout de suite aimé leur projet. Si vous êtes blogueurs, il suffit de vous inscrire sur le site et tous vos articles sont automatiquement référencés par destination grâce au flux RSS ce qui augmentera votre visibilité et votre référencement sur le web. Du côté visiteurs, c’est comme un moteur de recherche ciblé sur des articles de blog de voyage. Si vous aimez lire les blogs et préparer vos voyage avec leur aide, c’est le site parfait ! Synbud référence désormais plus de 50 000 articles de voyage, et ça, ça se fête !

Paris-Lyon en 10h, vous y croyez ?

Pour participer à cet événement qui se déroulait du jeudi soir au vendredi soir, j’avais programmé d’arriver à Lyon le jeudi midi pour flâner dans la ville l’après-midi avant de rejoindre l’équipe Synbud et les autres blogueurs invités. Mon destin en a décidé autrement. Me voilà sortie de chez moi à 10h jeudi pour rejoindre la gare de Marne-la-Vallée et prendre un train Ouigo prévu à 12h22. Suite à une panne du RER, je suis arrivée à la gare à 12h20 stressée comme jamais. Je m’y attendais, le train est parti à l’heure, sans moi et une autre dizaine de personnes dans la même situation… Ouigo étant une offre low-cost de la SNCF, les conditions de vente sont très strictes : tous les billets sont non modifiables, non remboursables. 50€ de perdu, voilà voilà. Avec la précieuse aide de Sophie de Synbud, j’essaie de trouver une solution (la moins chère possible). Le prochain train Ouigo est complet, impossible de prendre un billet. Je me décide donc à acheter un billet TER dans les 50€ qui part de la Gare d’Austerlitz vers 15h. Le seul hic, c’est que les TER mettent plus de 5h pour arriver à Lyon, je me fais une raison et je me dirige vers ma prochaine gare (1h de transport entre les 2 gares).

Parce que la chance n’était vraiment pas de mon côté ce jour là, je m’installe à bord du train et j’attend sagement le départ quand le conducteur nous annonce qu’il y a un accident de personne sur les voies et qu’aucun train ne peut quitter la gare. 1h passe et le train n’est toujours pas parti. Je commence a perdre patience et à me dire que je vais peut-être rentrer chez moi finalement ! A ce moment, un agent SNCF passe dans le train, je lui demande s’il pense que le train va partir. Il me conseille plutôt d’aller à la Gare de Lyon (à 10 min à pied environ) et de monter dans un TGV. Je me sens soulagée et je me dis qu’au lieu de mettre 5h je vais peut être arriver à Lyon en 1h40. Une fois de plus, je prend mon sac et je me dirige vers la prochaine gare (oui, 3 gares en une journée, qui dit mieux ? ). L’agent m’a bien précisé que je n’aurais pas d’amende si je n’ai pas de billet au vu des événements et de l’affluence élevée de voyageurs. J’ai oublié de préciser que c’était la première semaine de juillet donc grands départs en vacances pour une bonne partie des parisiens. Vous êtes toujours là ? 

Bref, j’arrive à Paris Gare de Lyon, un monde fou se bouscule dans la gare, c’est la canicule, distribution de bouteilles d’eau gratuites, le bordel. Encore 1h d’attente et le TGV est enfin affiché. Je me dépêche de monter dans le train pour tenter d’avoir une place assise dans le wagon bar. Trop tard, je vais donc rester debout pendant tout le voyage, je ne suis plus à ça près. Le train part enfin de la gare à 18h10 pour une arrivée à Lyon vers 20h. On y est, bienvenue à Lyon !

La soirée d’ouverture avec Rhône Express

Parce que Synbud n’a pas fait les choses à moitié, nous avons été reçus dans le centre de maintenance de Rhône Express (la compagnie qui effectue les liaisons entre l’aéroport Lyon Saint-Exupéry et la gare Lyon Part-Dieu). Un lieu insolite pour une soirée réussi en compagnie de chouettes partenaires grâce auxquels nous avons pu manger du bon fromage avec Fromage Beaufort et les classiques gâteaux apéritifs de chez Michel & Augustin, toujours aussi bon! J’ai aussi déguster un burger avec un steak à base d’insectes préparé par l’équipe des Fruits de Terre. Oui, c’est pas très glamour en lisant ça comme ça mais je vous assure, c’était bon et la texture se rapprochait beaucoup du steak haché. Côté boisson, j’ai goûté une boisson originale grâce à Citrojito : un mojito sans alcool avec un goût de rhum. Un peu déroutant comme goût mais c’était plutôt bon et désaltérant. Et un petit verre de rosé pour couronner le tout, offert par Le bon Gustave.

Après cette journée fatigante passée en partie dans les transports, il était temps d’aller se coucher car une longue et belle journée nous attendais le lendemain.

Place des jacobins

Une journée parfaite à la découverte de Lyon

Après une courte nuit et un bon petit-déjeuner chez Ho36, j’embarque dans le Lyon City Tram pour une découverte du quartier de la Croix-Rousse. Cette visite d’environ 1h est idéale pour ceux qui ont peu de temps devant eux et vous pourrez même observer de jolis panoramas sur la ville. Mon coup de coeur fut le mur des Canuts, cette oeuvre artistique est la plus grande fresque d’Europe ! Un grand mur se dresse devant vous, un mur peint avec des scènes de vie quotidienne des ouvriers de la soie et une belle perspective en trompe l’œil. Ce mur évolue avec le temps, vous pourrez y observer dans un petit passage, des images de cette évolution. Parmi les autres lieux que vous pourrez voir il y a le Jardin des plantes, les ruines de l’amphithéâtre de Gaulle qui pouvait accueillir jusqu’à 26 000 personnes. Nous sommes aussi passé devant le café théâtre « Le nombril du monde » où Florence Foresti a fait ses premiers pas, la cour des voraces et la terrasse du Gros Cailloux. Lyon est la capitale mondiale de la soie, vous pourrez en trouver dans la ville mais aussi sur le marché sur le boulevard de la Croix Rousse tous les matins (sauf le lundi). C’est aussi l’endroit idéal pour déguster et/ou acheter des produits locaux et des plats cuisinés typiques.

Ce jour là il faisait beau et très chaud (36 degrés !) mais c’était tout de même agréable de découvrir cette ville sous le soleil, on ne va pas se plaindre du beau temps quand même haha. Nous avons assisté à une visite guidée théâtralisée toujours dans le quartier de Croix-Rousse, une première pour moi et je dois dire que j’ai beaucoup aimé cette activité insolite. En général je n’aime pas trop les visites guidées, je pense en avoir un mauvais souvenir depuis mon enfance où cela m’ennuyait plus que tout. Depuis quelques temps je recommence à en refaire et celle-ci m’a marquée. D’abord le guide est plutôt jeune, ce qui n’est pas toujours le cas. Du coup le feeling passe mieux, on fait parti de la même génération. Une visite théâtralisée c’est quoi ? Et bien toute la visite se fait sous forme d’histoire bien ficelée, avec des personnages fictifs mais aussi réels. La manière de la raconter nous plonge directement dans un univers particulier (ici, dans la vie quotidienne des ouvriers de soie). C’est une excellente façon de découvrir une histoire, un passé d’une ville tout en suivant un personnage, en imaginant ses déplacement puisqu’on se rend aux différents lieux qui composent le récit. On y apprend des anecdotes, on y découvre des lieux moins touristiques, on regarde un bâtiment autrement, on apprend ce qu’est une traboule et on découvre beaucoup de street art sur les murs… Bref, j’ai adoré.

Visites théâtralisée de Lyon avec Cybèle.

Le midi, nous avons mangé sur les quais de Saône pour un déjeuner (presque) les pieds dans l’eau avec une vue de dingue sur la vieille ville. Le genre d’endroit parfait pour une petite sieste ! Regardez un peu, ça donne envie de se poser là non ?!

Déjeuné livré sur les quais par La Boucle.

Après avoir digérer notre déjeuner à l’ombre, direction la petite boutique Violette & berlingot pour une dégustation à l’aveugle. Cette charmante petite confiserie se situe dans le passage de l’Argue, une belle galerie où se côtoient des boutiques en tout genre. Ce fut un moment convivial dans ce lieu entouré de tentation. J’adore les bonbons et les sucreries donc imaginez mon excitation quand on nous a dit qu’on pouvait goûter à tout ce que l’on voulait ! Mes yeux se sont mis à briller comme une petite enfant. Ici, pas de produits industriels, uniquement des produits artisanaux. J’ai goûté la meilleure pâte à tartiner aux noisettes de ma vie, je n’en ai pas acheté car ce n’était pas raisonnable mais sachez que ma conscience m’en a voulu… Je suis tout de même repartie avec un sachet de pralines roses et elles étaient excellentes ! Alors si vous passez par là, n’hésitez pas à vous arrêter pour quelques friandises de qualité 😉

Violette et berlingot, 52 passage de l’Argue, 69002 Lyon

Avant que chacun rentre chez soi, nous nous sommes retrouvés à la maison Métagram pour un dernier goûter et j’ai totalement craqué pour cet endroit. Un mélange entre un café et un espace de co-working. Plusieurs salles aux ambiances différentes à la déco très originale. J’aurais adoré rester plus longtemps pour profiter de ce lieu !

Maison Métagram, 8 rue de Fleurieu, 69002 Lyon

Pour terminer cet article je souhaiterais remercier toute l’équipe de Synbud pour la parfaite organisation, les activités proposées, la gentillesse et le dynamisme des membres ! Grâce à vous j’ai découvert Lyon le temps d’une journée et j’y reviendrais avec plaisir.

Pour un peu plus de lecture, vous pouvez aller lire les articles des autres blogueurs présent que j’ai été ravie de rencontrer ! Je ne pourrais pas tous les citer mais en voici quelques un(e)s :

Et vous, vous connaissez Lyon ?


2 thoughts on “FRANCE | 24h à Lyon avec Synbud”

  • Ben dis donc quelle épopée, fallait être vraiment motivée pour venir nous voir à Lyon. Heureusement que tu as pu venir. La confiserie était trop cool, je me rappelle encore de cette pâte à tartiner à tomber par terre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *